L'outil au service de la transition
énergétique et écologique des territoires
Observatoire Régional et territorial Énergie Climat Air
de Bourgogne Franche-Comté

INVITATION à la Rencontre annuelle de l'ORECA

Mercredi 12 octobre 2022 de 9h30 à 12h, en visioconférence

Atmo Bourgogne-Franche-Comté et Alterre organisent la rencontre annuelle de l'ORECA le 12 octobre prochain. Elle s'adresse à tous les utilisateurs des travaux de l’observatoire : collectivités, institutions, syndicats d'énergie, agences d’urbanisme, chambres consulaires, associations, distributeurs d’énergie...

Différents temps vont rythmer cette web-rencontre : la découverte des travaux de l’Observatoire et les nouveautés de la plateforme, puis la participation à un atelier thématique, au choix : 

9h30 : Les infos de l’ORECA : travaux écoulés et à venir

10h15 - 12h : Trois ateliers pour comprendre, échanger, s'inspirer :

  • Atelier 1 : Forêt et carbone : quels rôles pour les territoires ?
  • Atelier 2 : Qualité de l’air intérieur : Quels enjeux ? Comment agir ?
  • Atelier 3 : Quoi de neuf dans les données Énergie, Climat, Air et Mobilité ?

Inscription obligatoire pour pouvoir choisir votre atelier et interagir via l'application Zoom.

Les ateliers en détail

Atelier « Forêt et carbone : quels rôles pour les territoires ? »

Sécheresses, attaques de scolytes, incendies : les forêts de Bourgogne-Franche-Comté subissent durement les impacts du changement climatique ces dernières années. Le bilan régional montre ainsi une diminution des absorptions de CO2 par la forêt depuis 2015.

La forêt est pourtant le principal réservoir de carbone pour permettre d’atteindre la neutralité carbone en 2050, objectif visé par la Stratégie Nationale Bas-Carbone. Il s’agit à cet horizon que les émissions de gaz à effet de serre (GES) soient intégralement compensées par les absorptions grâce aux puits de carbone que constituent les sols et les forêts - les technologies de captage et stockage du carbone n’étant pas suffisamment prêtes pour y contribuer.

Pour atteindre cet objectif et limiter l’ampleur du réchauffement climatique en cours, la réduction massive des émissions de GES est la priorité dans tous les secteurs, tout en préservant la capacité des milieux naturels à absorber le CO2. Si la forêt représente une vraie richesse écologique et économique pour les territoires, ces derniers ont aussi un rôle à jouer pour consolider le réservoir de carbone qu’elle représente. En Bourgogne-Franche-Comté, trois communes sur quatre sont propriétaires d’une forêt. Et les territoires engagés dans un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) doivent désormais étudier leurs capacités de séquestration du carbone et les potentiels d’accroissement.

Comment faire pour préserver le capital « forêt » sur son territoire ? Est-il préférable de laisser vieillir la forêt ou bien de dynamiser son exploitation avec une gestion durable ? La ressource forestière sera-t-elle suffisante pour répondre aux différents usages sans impacter la santé des forêts et les services qu’elles rendent ? A quelle échelle de territoires les actions peuvent-elles s’organiser ?

Avec l’intervention de trois experts, cette rencontre proposera des éléments de connaissances et de compréhension des enjeux pour éclairer la décision dans les territoires.

Animation : Pascale Repellin (Alterre) et Fabrice Poitout (DREAL BFC)

o Présentation des derniers bilans régionaux de la séquestration du carbone par les sols et la forêt,
Pascale Repellin, Alterre BFC

o Table ronde :

· Christine Deleuze, responsable de la stratégie carbone, ONF

· Martin Liberati, Chargé de mission bois énergie et écosystèmes forestiers, FIBOIS

· Rémi Chambaud, directeur, URACOFOR

Atelier « Qualité de l’air intérieur : Quels enjeux ? Comment agir ? »

Nous passons, en moyenne, 22 heures par jour dans des espaces clos, que ce soit dans des logements, des établissements tertiaires, des transports en commun ou des espaces de loisirs. Or l’air l’intérieur de ces espaces peut être plus pollué que l’air extérieur : jusqu’à dix fois plus, avec des effets néfastes sur la santé et le bien-être. Ainsi, chaque année, en Bourgogne-Franche-Comté, on recense 1 000 nouveaux cas de pathologies liés à la qualité de l’air intérieur et environ 800 décès lui sont attribuables.

La qualité de l’air intérieur est ainsi un enjeu de santé publique, en interaction directe avec d’autres défis actuels très prégnants : énergétique, climatique, sociaux, économiques. C’est une préoccupation majeure des collectivités, qui ont un rôle à jouer pour sensibiliser, surveiller et mettre en œuvre des bonnes pratiques.

Cet atelier vous propose un tour d’horizon des enjeux liés à cette problématique, l’environnement réglementaire et les méthodes et outils qui existent au service de la qualité de l’air intérieur. Deux collectivités viendront rendre compte de leur expérience et échanger avec vous sur les solutions pour une meilleure prise en compte de la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments.

Animation : Valérie Trivier (Alterre)

o Introduction : Visionnage de la vidéo de l’ORECA « 3 minutes pour comprendre la qualité de l’air intérieur »

o Présentation des enjeux de la qualité de l’air intérieur et des outils au service des collectivités : avec le concours d’Hélène Tissot (Atmo BFC), Elodie Austruy (ARS BFC), Carine Vrel (Pôle énergie BFC), Jean-Charles Bierme (DREAL)

o Présentation du réseau QAI-Radon : Anne-Marie Bailly (Atmo BFC)

o Témoignages sur deux retours d’expériences :

o Michel Maya, maire de Tramayes (71) : prise en compte du radon dans une opération de rénovation globale d’un bâtiment ancien reconverti en logement

o Gérald Riffiod, Matthieu Guillot, Grand Besançon métropole : appréhender la qualité de l’air intérieur dans les établissements d’accueil collectifs d’enfants et centres de loisirs

Atelier « Quoi de neuf dans les données Énergie, Climat, Air et Mobilité ? »

Dans cet atelier, vous découvrirez l’évolution de l’offre en données générales dans la plateforme OPTEER avec un focus sur les données autour de la mobilité (évolution, impact sur les productions, …) issues des travaux d’Atmo BFC dans le domaine (notamment avec l’outil OPSAM – Outil de Prospective, de Suivi et d’Analyse de la Mobilité).

Un temps de travail en groupe prolongera ces présentations pour partager les attentes de votre territoire/organisme, alimenter les réflexions sur l’évolution des contenus et de la plateforme de connaissance territoriale de l’observatoire.

Avec Stéphane François & Benjamin Pauc, Atmo BFC